ROUSSEURS CARESSANTES DU LAC SAINT CLAIR JUSQU'AU VERNEIL !



Les murmures caressants de l’hiver sertissent l’écrin du lac qui se patine de couleurs enchanteresses… les eaux ruisselantes attirent dans leur éclat les cheveux auburn des arbres… 
Inlassable contemplation sous le ciel bénissant ce lieu fascinant…
Les plateaux du village vergnolain se dorent au soleil de midi, l’azur fulgure dans les grands arbres et le regard s’émerveille des reflets délicats des maisons…

 



 

 

 
 
 
 

NOVEMBRE NOUS OFFRE ENCORE SES ROSES





Éloge à la Nature



Tes cinq sens étreignent les offrandes de la terre. Yeux, cœur, oreilles s’ouvrent aux sons mélodieux des oiseaux dont l’un virevolte du pêcher au creux de la pierre, puis du toit de la grange au pommier ; son chant se disperse harmonieusement dans le firmament, la symphonie des pépiements te berce infiniment. Un papillon jaune orangé volète des rameaux aux lavandes tandis que les abeilles butinent pivoines et lupus. Les coquelicots dansent au gré du vent, rougissant sous le soleil ardent. L’ombre majestueuse des sapins oscille sur le feuillage doré des noyers. La nappe bariolée de la prairie insuffle des parfums délicats balayés par la brise. Les trilles succèdent au silence, amplifiant ce chœur ininterrompu. Tu respires l’arôme des roses dont les grappes rouges courent sur le balcon fleuri. Tu caresses le rebord de la barrière en bois et tes souvenirs affluent…



Te souviens-tu des senteurs de rhubarbe, lavande et plantes aromatiques ? Voici que tu flânes dans les allées du jardin, contemplant ces carrés de plantations. Tenant d’une main un panier d’osier débordant de mûres et de l’autre une corbeille de framboises embaumant l’atmosphère, tu cueilles des pêches de vigne qui perlent suavement dans ta bouche... Le bonheur coule au fil des heures, ton cœur enivré fête amoureusement la fécondité de l’instant. Le feu sublime de la grâce suspend les essences inégalées de ces brins d’herbe, fleurs sauvages, haies d’hibiscus, rosiers, lys, amarantes, tels des joyaux sur la terre.

Éloge au Non-Silence

Flots de gazouillis ! Oiseaux aux noms sublimes ! Votre rutilante musique transcende l’âme qui s’avive de vos ritournelles. La harpe du jour s’enflamme des accords parfaits de sa lyre. Ô Créateur ! Tes merveilles triomphent dans le céleste miel de tes sanctuaires.

Éloge au Silence



Tu pénètres dans l’Éther de ce jour, te nourrissant de ses effluves bienfaisants. L’extériorité devient intériorité, comblant ta vastitude d’un éclat radieux. L’être profond baigne en l’instant divin, les règnes fusionnent dans l’unité de l’infini. Tu deviens terre, ciel, astre, vibration, dans la lumière du matin. Tes liens terrestres se déprennent, te reliant à la magnificence céruléenne qui te fulgure. Tout est contemplation, paix, beauté, félicité.

ROUSSEURS CARESSANTES DU LAC SAINT CLAIR JUSQU'AU VERNEIL !

Les murmures caressants de l’hiver sertissent l’écrin du lac qui se patine de couleurs enchanteresses… les eaux ruisselantes attirent d...